Portrait de Jean Sautereau
Jean Sautereau

Jean Sautereau

Jean Sautereau est né en 1996 et commence l’alto à l’âge de 8 ans. C’est une véritable passion qui ne le quittera plus. Trois ans plus tard il remporte le Premier Prix à l'unanimité du Concours national de Lempdes.

Publié le

Jean Sautereau est né en 1996 et commence l’alto à l’âge de 8 ans. C’est une véritable passion qui ne le quittera plus. Trois ans plus tard il remporte le Premier Prix à l'unanimité du Concours national de Lempdes. 

En 2010, il entre au Conservatoire Régional de Boulogne Billancourt pour suivre l’enseignement réputé d’Isabelle Lequien. En 2015, il remporte le premier Prix du Concours National des Jeunes Altistes, puis il gagne à nouveau le premier prix catégorie excellence du Concours international des Clés d’or deux ans plus tard. Cette année marque aussi la rencontre avec l’un de ses mentors Gérard Caussé.

Ses master classes sont une véritable source d’inspiration pour ce jeune soliste prometteur. Entre temps il commence à étudier au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de David Gaillard et Nicolas Bone, ainsi que chez Jean Sulem avec le pianiste Keigo Mukawa.

Son goût pour la musique de chambre l’amène à se produire dans des festivals en France ou à l’étranger parmi lesquels Les Rencontres Musicales d’Evian, la Philharmonie de Paris, les Sommets Musicaux de Gstaat, les académies et festivals : Tibor Varga, Pablo Casals, Maurice Ravel, Zenon Brzewski International Music Courses, Festival Osez le Classique, La Grange de Meslay, La Folle Journée, Mozarteum Wiener Saal...

Il est invité dans de nombreux festivals pour jouer et bénéficier de l’enseignement des plus grands chambristes comme le trio Wanderer, le quatuor Modigliani, le quatuor Ebène, Michel Michalakakos, Jean Sulem, Claire Desert, Miguel Da Silva, Olivier Charlier, Lise Bertaud, Stéphanie-Marie Degand, Yovan Markovitch, Francois Salque, Hartmut Rohde, Gilad Karni, Bruno Giuranna..

Musicien curieux et insatiable, Jean a aussi la chance de jouer sous la direction d’Emmanuel Krivine en Europe aux côtés notamment de membres du Berliner Philarmoniker, du Wiener Philharmoniker, David Chan et les solistes du Metropolitan Opera.

Altiste généreux et bienveillant, il s’épanouit au sein du quintette Astreos. Après de nombreux concerts en France l’année dernière, ils ont été nommés deux années consécutives "Ensemble en Résidence du Festival de La Roque-d’Anthéron" en 2018 et 2019. Dans un même élan, ils ont remporté le Premier Prix, Prix spécial du jury et le Prix du Public au concours international Léopold Bellan.

Jean est un jeune soliste brillant invité à jouer avec des orchestres parisiens, notamment aux côtés d’Hugues Borsarello dans la Concertante de Mozart et la Concertante de Pleyel. Il est soutenu par la fondation du Clos Vougeot, l’association Musiques Vivantes, la fondation Safran et la fondation Vincent Meyer.

L’année dernière, Jean se voit décerner les Prix « Maurice Ravel » et « Mélomanes Côtes Sud » sous le patronage de Jean-François Heisser ainsi que le Prix André Hoffmann aux Sommets Musicaux de Gstaad sous le patronage de Renaud Capuçon.

Jean Sautereau joue un magnifique alto de Charles Coquet.