Vox Musica

Créé en 2006 et devenu un événement incontournable de la musique classique dans la Vienne, le festival Vox Musica réunit deux fois par an les artistes les plus remarqués de la scène internationale, unis par le talent, la générosité et une indéniable complicité dans un lieu d'exception : Le Prieuré à Jaunay-Marigny.

Publié le

Edition automne 2022

Le Prieuré

Sérénade viennoise

Ensemble Contraste

  • Hugues Borsarello, violon
  • Arnaud Thorette, alto
  • Antoine Pierlot, violoncelle

Au tournant du XIXe siècle, alors que le quatuor à cordes révélait ses plus grands chefs d’œuvres, certains compositeurs trouvèrent dans la forme du trio à cordes une expression différente, plus ouverte ou plus intime. Viennois tous les trois, par adoption ou de naissance, Mozart, Beethoven et Schubert insèrent dans leurs œuvres de nombreuses références aux modes de leur époque : c’est ainsi que ces « sérénades » balancent entre sérieux et joie, avec un raffinement absolu.

Décomplexer la musique classique, mélanger les genres et provoquer la surprise lors de concerts inédits, voilà̀ bien la nature profonde de l’Ensemble Contraste. Le culte de l’amitié́, la diversité́ et la spontanéité́ des musiciens permettent une programmation originale, exigeante et accessible à tous.

 

Programme 

  • Schubert : Trio à cordes n°1
  • Mozart : Divertimento pour trio à cordes K. 563
  • Beethoven : Trio à cordes Sérénade op. 8

 

Plus d'information sur ce trio en cliquant ici.

L'Eglise

La Gran Partita 

Ensemble Sarbacanes

  • Neven Lesage et Clara Espinosa Encinas, hautbois
  • Roberta Cristini, Arthur Bolorinos, Sandra Sousa et Nicolas Crivelli, clarinettes
  • Félix Roth, Alessandro Orlando, Gabriel Dambricourt et Hippolyte Devillele, cors
  • Niels Copalle et Amélie Boulas, bassons
  • Hugo Abraham, contrebasse

Sarbacanes est un ensemble dédié à la musique des XVIIIe et XIXe siècles mettant à l’honneur les instruments à vent. A l’époque de Mozart, les cours princières emploient des instrumentistes à vent pour assurer leur musique « fonctionnelle » : défilés militaires, divertissements en intérieur et en extérieur… L’engouement spectaculaire qui va naître pour cette musique va inspirer des partitions d’une écriture très élaborée chez Mozart et Beethoven notamment.

Après la composition de ses deux octuors à vent en 1782, Mozart va s’adonner à la transcription de ses opéras pour ensemble à vent avant de réaliser son chef d’œuvre : la Gran Partita. Aucun autre compositeur n’a écrit pour un ensemble à vent aussi élargi ! En résulte un édifice sonore inédit, qui surprend tout autant par ses diversités de timbre que par l’inventivité d’écriture dont il a fait preuve dans sa composition.

 

Programme

  • Mozart : Les Noces de Figaro K. 492 (extraits)
  • Mozart : Divertimento n°12 K. 252 pour sextuor à vent
  • Mozart : Gran Partita K. 361

Le Prieuré

Quatuors à cordes

Quatuor Mirages

  • Laetitia Amblard, violon
  • Constant Clermont, violon
  • Pierre-Pascal Jean, alto
  • Arthur Heuel, violoncelle

Fondé en 2020, le Quatuor Mirages est animé par une passion commune vers l’indicible de la musique. Les 4 musiciens, actuellement en licence de musique de chambre dans la classe de François Salque, sont unanimement reconnus comme étant l’un des fleurons les plus prometteurs de la jeune génération du quatuor à cordes.
Ayant déjà remporté plusieurs Premiers Prix de concours prestigieux, ils ont commencé à se produire sur scène dès 2021.
Invités par le quatuor Diotima, ils seront cet été à la résidence de musique de chambre de l’Académie d’Aix-en-Provence et sont également l’un des deux groupes de musique de chambre à être sélectionné pour participer à l’Académie du Festival de Verbier, tout en étant invité par le Quatuor Ebène à jouer en première partie de leur concert au Festival de Quatuors du Lubéron.

 

Programme

  • Mozart : Quatuor en si bémol majeur K. 589
  • Brahms : Quatuor en la mineur op. 51 n°2
  • Bartok : Quatuor n°3

L’Église

Le dernier Mozart

Ensemble Contraste

  • Amélie Raison, soprano
  • Aliénor Feix, mezzo-soprano
  • Étienne De Bénazé, ténor
  • Igor Bouin, basse
  • Arnaud Thorette et Hugues Borsarello, violons
  • Cécile Grassi, alto
  • Antoine Pierlot, violoncelle
  • Johan Farjot, orgue positif

Reconstituée à partir de manuscrits des XVIIIe et XIXe siècles, réalisée par deux élèves du compositeur, cette version chambriste pour quatre chanteurs, quatuor à cordes et orgue positif du Requiem de Mozart est de toute évidence assez proche de ce que le maître a pu écouter avant sa mort. L’aboutissement de la composition leur ayant été confié par l’épouse de Mozart, Constance.

Les quatre chanteurs interprètent à la fois les parties solistes mais aussi l’entièreté des parties de chœur, faisant ressortir la fulgurance de l’inspiration et la simplicité des lignes harmoniques et mélodiques soutenus par une orchestration plus légère.

 

Programme

  • Mozart : Requiem en ré mineur K. 626
  • Haydn : Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix (extraits)
  • Mozart : Ave Verum Corpus en ré majeur K. 618

Lieux des concerts

Tarifs 

  • Tarif plein  : 20€
  • Tarif 3- 4 concerts : 15€* par concert
  • Tarif  1  jour-2 concerts : 32€
  • Tarif réduit : 12€ (-26 ans, demandeur d’emploi)

*Ce tarif est aussi valable pour les adhérents à l’association Les Amis du Prieuré Saint-Léger quel que soit le nombre de concert(s) choisi(s)

 

 

Renseignement et réservation