indiens d'amérique de profil

Duà

Photographie d'Edward Curtis

Exposition artistique

Indiens d'Amérique, photographies d'Edward Curtis

Médiathèque F. MitterrandPoitiers 4 Rue De L'universite, Poitiers

Ajouter à mon calendrier

Description

Entre 1900 et 1930, Edward Curtis s’est immergé dans les territoires indiens et a vécu au sein de dizaines de tribus autochtones. «  L’attrapeur d’ombres  », comme le surnommèrent les Indiens, a capturé les modes de vie authentiques de plus de 80 cultures, produisant plus de 40 000 négatifs sur plaque de verre, 10 000 enregistrements de sons sur cylindres de cire, 4 000 pages de textes anthropologiques et un long–métrage Au pays des chasseurs de têtes (1914) Son dévouement a abouti à la réalisation de «  The North American Indian  », le projet photographique le plus vaste et le plus coûteux jamais entrepris. Les photographies d’Amérindiens et de leurs modes de vie traditionnels ont été retrouvées dans les archives américaines. Les 47 clichés de grande qualité sélectionnés et retraités par l’association Whakaahua et exposés à la Médiathèque sont toujours d’une étonnante actualité et continuent de nous questionner avec une grande acuité. Edward Curtis nous a laissé un cadeau d’une valeur inestimable. La force et la dignité de l’âme humaine transparaissent brillamment, même après un siècle complet. Ces images magnifiques, pleines de beauté et de sagesse, sont à la fois des fenêtres et des miroirs. Ils nous renvoient des aspects essentiels de notre nature en tant qu’êtres humains : ils nous touchent et nous incitent à vivre avec davantage de compassion, de conscience et de manière plus durable. » (Christopher Cardoso).

Dans le cadre de l’exposition, accrochage de sept portraits interprétation libre des photographies d’Edward Curtis réalisés en techniques mixtes sur collages, par François de Bouard. Enfin, quelques documents issus des fonds patrimoniaux de la Médiathèque, témoignent du regard porté sur les Indiens par les Européens, dès leurs premiers contacts.

Informations pratiques